Par un beau dimanche du début de l'automne, des vélocouchistes s'étaient donnés rendez-vous pour le Duo Normand, 31ème édition.

Comment être prêt à l'heure dite? Il suffit de s'y prendre la veille!

Un animal peu commun prend le soleil à l'entrée de sa tanière:

Pendant qu'un autre spécimen surveille les alentours

Cote cuisine, ça travaille dans la bonne humeur

En évitant cependant tout excès de sérieux

L'instant zéro des Zacamain? (le cuir, c'est dépassé)

Il y a du monde autour de la table

Les festivités commencent avec Bertrand, dans le sillage duquel on trouve un tuyau de camelback, un nounours...

... et Pierrick

Les suivants ont été trahis par une exclamation d'un signaleur avant de prendre le virage "Eh! Qu'est-ce que c'est ça?"

La réponse entendue était plutôt correcte: "Des vélos couchés carénés"

Et l'on continue avec 2 autres vélomobiles

au choix Milan camouflage (loverx)

ou Milan décapotable (Rapto)

Le duo suivant nous offre une autre alternative; traction indirecte

ou directe

On revient à des dispositions plus classiques, saurez-vous reconnaître le brin de chaîne "mou"?

Rien de tel sur le vélo de Jonathan, plus tellement abrité par son coéquipier vu la distance les séparant

On en termine avec les vélomobiles, des modèles classiques...

mais des couleurs peu fréquentes (et un traîneau-suiveur, un!)

Nous retrouvons un duo où le second cherche l'aspiration du premier

et merci de faire signe au photographe ;-)

Voici maintenant le tour du trio de TD, avec Geoffroy

Marc... et Seb, dans la voiture

On termine par un duo attentif à l'harmonie des couleurs entre homme et machine, à un casque près

Après relocalisation du photographe et une attente finalement pas si longue, 2 points blancs apparaissent au loin, et dépassent des cyclistes à bonne allure

Évidement, le demi-tour suivi d'une bonne relance en montée est nettement moins favorable, aussi les cyclistes regagnent du terrain sur Popof

et Joss, qui fait une fois de plus signe au photographe (pas vu dans l'instant, mes pensées du moment étaient concentrées sur la sur-exposition de vos carrosseries blanches)

Geoffroy a l'air satisfait de sa course

Marc ne le lâche pas (ça va tellement vite que ma mise au point est... discutable)

On remarque cependant qu'ils ont largué Seb

Le duo suivant est aux prises avec un tandem, parti quelques minutes après eux. Situation favorable aux couchés avant le demi-tour

mais dans la grimpette suivante, le tandem remonte... et passe, tout en force

pourtant nos amis sont à fond

Un premier tir groupe de couchés, Pierrick

Bertrand

Cyrille

Jean-Lou

Les mêmes après le virage

Le tir groupé suivant comprend Barcal

Rodolphe

Malric et Dadou

et Geraume

A nouveau tout le monde repasse quelques instants plus tard

Après ces deux lots, j'essaye de faire le point sur qui reste à passer... tout en gardant un œil sur la route. Par rapport au premier passage, il me manque 1 équipe et demi... et 2 voitures suiveuses. J'attends donc encore un peu, Jonathan arrive

pour lui ça aura été plus proche d'un contre la montre individuel que d'un duo...

J'attends toujours, il est évident qu'un problème a retardé Joël et les Milans. J'apprendrais plus tard que le coupable est une chaîne cassée, ils ont donc abandonné.

Bravo à tous, merci pour l'accueil, la convivialité et les nombreux signes au photographe :-)