C'est un projet un peu fou, lancé l'an dernier par quelques vélomobilistes européens: traverser les Etats-unis d'une côte à l'autre, en vélomobile évidement. Une façon pour les pratiquants de notre moyen de transport favori du nouveau monde et de l'ancien de se rencontrer. Une façon également de montrer ce que le moteur humain et un véhicule efficace peuvent faire.

Si je suis un trop jeune vélomobiliste pour m'être lancé dans l'aventure au moment où il fallait s'engager, je suis néanmoins avec assiduité leur périple.

Partis de Portland, au voisinage du Pacifique, ils ont traversé les Montagnes Rocheuses sous la chaleur et sont maintenant dans les grandes plaines. Ils seront à Chicago la semaine prochaine, et à Washington point final de leur traversée le 24 août.

Pour en savoir plus sur "Roll over America",  ROAM, voir sur le site, pour le détail des participants (pas de français...) cette page, et des liens vers des blogs permettant de suivre presqu'en direct leur progression.

Je trouve particulièrement interessant de faire remarquer que si tous sont des cyclistes aguerris, habitués de longue date à concevoir leur vélo comme un moyen de transport et non uniquement un loisir dominical de la belle saison, il s'agit cependant de gens "normaux" par ailleurs; il n'est pas necessaire d'être un surhomme pour envisager des déplacements conséquents à la seule force musculaire.

Je leur souhaite bonne route, beaucoup de courage et de rencontres amicales sur leur trajet.