Que faire quand on est tombé sur ce blog par le hasard d'un moteur de recherche et que l'on a plus de questions après l'avoir lu qu'avant?

On peut utiliser les commentaires pour demander plus d'explications.

On peut également visiter le forum du vélorizontal, qui rassemble un grand nombre de vélocouchistes et autres vélomobilistes francophones. Il y a là une mine d'informations (malheureusement légèrement compliquées à retrouver lorsqu'il s'agit d'anciens posts). Et quand bien même le sujet n'aurait pas encore été abordé, il serait étrange que quelqu'un n'ait pas un tuyau à proposer. La lecture est libre mais il faut s'inscrire (gratuitement) pour poster. Bonus, les rencontres sur un vélo se produisent fréquemment, la rubrique "Les activités du vélorizontal" en témoigne.

Pour les personnes qui s'intéressent au vélomobile sans encore trop bien savoir qu'en penser, c'est plus compliqué. Rencontrer un vélomobiliste peut aider à défricher les bases, mais présente un inconvénient lié au grand nombre de modèles existants, tous plus ou moins adaptés selon les besoins. Mon opinion sur certains modèles, à la lumière de mon usage, n'est pas directement transposable à autrui. Une façon de contourner cet obstacle (au moins quand on est dans le grand ouest) consiste à rendre visite à Joël, au Mans, qui dispose maintenant d'une bonne partie de l'offre existante. Il organise régulièrement des journées d'essai, pendant lesquelles il n'est jamais exclu de croiser aussi quelque utilisateur, pour discuter de la pratique de nos engins au quotidien.

Enfin pour les questions uniquement destinées à l'auteur de ce site, l'adresse e-mail de contact figure en bas des pages de ce blog; il convient évidement de remplacer [chez] par @.