N'ayez crainte, il ne sera pas question ici de l'appareil électrique indispensable au bon fonctionnement des moteurs à explosion.

Non, non, la bougie dont il est question, c'est celle que Stee m'a emmené souffler au resto végétarien où j'ai mes habitudes.

En effet, voici un an (déjà!) que je suis devenu vélomobiliste.

Un rapide résumé de cette année:

  • 3600km de vélomobile (2950 avec Quest, le reste est à mettre au crédit de Stee)
  • plus de mille km avec Incognito (impossible de savoir précisément combien, il ne dispose pas de compteur)
  • environ 100km de vélo couché 2 roues
  • 10km en VTT (en ville!)

Les ordres de grandeur des années précédentes (vélotaf à temps partiel + VTT loisir) étaient de l'ordre de 4000 à 5000km. On constate donc que pour l'instant le vélomobile a plutôt cannibalisé les autres vélos que l'automobile. De fait, il n'y a guere que les 4 WEs où je suis allé en Quest (racontés par ailleurs sur ce blog), ainsi qu'un nombre finalement assez réduit de vélotafs sous une météo vraiment désagréable qui auraient certainement été motorisés en l'absence de vélomobile.

Bref, pour cette seconde année, l'objectif sera de grignoter plus de km, plus souvent.

Et bien sûr, de continuer à prendre du plaisir à rouler, et aussi à rencontrer tous ceux dont la curiosité est éveillée par nos machines.